• L'OR Magazine

Au coeur d'un élevage de TOROS BRAVES

E

n suivant Michel GALLON sur ses terres de Camargue, au milieu de ses toros braves espagnols, on prend conscience de la dureté du travail mais on comprend, dans ses yeux, lorsqu’il vous en parle , qu’il soit porté par une force à la fois inexplicable mais indispensable qui lui permet chaque jour de veiller sur un élévage précieux, capricieux et dangereux.

C’est à Mas Thibert, un hameau à une vingtaine de Kilomètres de la commune d’Arles à laquelle il est rattaché,en direction de Port Saint Louis du Rhône et à proximité de La Réserve naturelle des Marais du Vigueirat, que nous avons rendez-vous.

L’élevage Aimé Gallon et fils crée en 1956 fait partie maintenant du patrimoine français de l’élevage de toros de combat et est reconnu par leur patrie mère, l’Espagne.

Un domaine de 600 hectares de bois, parcours et marais regroupant, suivant les années, pas loin de 500 têtes pour sélectionner une petite centaine de spécimens dont un peu moins de la moitié permettront, par leur sélection aux corridas, de participer à la survie de l’élevage.

Un regard assumé et objectif sur une activité locale, un regard anti : «antis tout» et «antis rien»

Une aventure familiale dont Aimé, le père est à l’origine, qui s’est transmise à ses fils Michel et Jean-Pierre et maintenant aux petits fils Thomas et Paul ...